Pourquoi vendre en nue propriété ?

vendre en nue propriété

Actuellement, l’investissement en nue-propriété est fortement apprécié par certains investisseurs. En effet, le marché secondaire de ce type de bien est tendu, où de nombreux investisseurs souhaitent acquérir des biens immobiliers construits et avec durée de démembrement réduite. Cette situation incite d’autres nus-propriétaires à vendre ses biens. Mais quelles sont vraiment les raisons qui les poussent à agir ainsi ?

Pour transfert du capital

La vente d’un bien, en ce régime, engendre, tout simplement, la réception d’un capital immédiat et disponible. Ce capital perçu pourra se diriger vers une dépense, ou un réinvestissement, ayant, par exemple, une fiscalité plus adaptée et plus souple. D’ailleurs, la vente en nue-propriété permet au vendeur de percevoir le montant de la transaction, tout en continuant à jouir de son bien.

Pour des raisons familiales

Lors d’un divorce ou d’une séparation, par exemple, l’investissement doit être revendu. Cela, c’est pour faciliter la séparation patrimoniale dans la nécessité de partager le patrimoine commun.

En plus, une vente d’une nue-propriété peut aussi s’avérer très intéressante, en cas de situation de crise, comme, entre autres, la perte de travail. Le nu-propriétaire peut profiter personnellement de son capital, tout en gardant le niveau de sa vie quotidienne. D’ailleurs, il peut la vendre, tout en conservant l’usufruit jusqu’à la fin de ses jours, avec une possibilité de réversion de l’usufruit, pour d’autres profits.

Pour des revenus complémentaires

vendre en nue propriété pour des revenus complémentairesÉtant donné qu’un bien en régime des nues-propriétés  ne procure pas, à son détenteur, des revenus, le produit de la vente pourra être ainsi placé dans un contrat d’assurance-vie, ou de capitalisation, afin de tirer des intérêts complémentaires. Ou tout simplement, si, par exemple, dans le cas où un couple retraité a de faibles pensions, ce capital joue un rôle d’un complément retraite, de façon qu’il puisse vivre, confortablement, comme pendant sa vie active.

À cause des dépenses insupportables

Il est possible qu’une nue-propriété, selon le type de démembrement, puisse être redevable de certains travaux, et charges relatives à l’entretien, par exemple, et la sauvegarde du bien immobilier. Si c’est le cas, ces charges peuvent faire l’objet de grosses dépenses et ne plus être supportable pour le nu-propriétaire. Du coup, la solution adéquate, c’est la vente du bien, en question.

Une nue-propriété, en bref

En général, la propriété d’un bien peut se démembrer en plusieurs morceaux. À savoir l’usage, qui est le droit d’habiter, les fruits, le droit de louer et de percevoir les loyers, et la nue-propriété. Et c’est l’ensemble des deux premiers morceaux qui définit l’usufruit. Quant à la nue-propriété, c’est le résultat de la soustraction de la propriété avec l’usufruit qui la donne. En outre, la nue-propriété est aussi un dispositif de démembrement qui donne le droit de disposer, dans le domaine immobilier, d’un bien, sans pour autant en jouir, ou en user. Ainsi, le nu-propriétaire a le droit de léguer, de donner, ou de vendre le bien, tandis que l’usufruitier peut en jouir et en user librement. En fait, l’investisseur en nue-propriété peut vendre à tout moment son bien. Dans ce cas, il n’y a aucune durée minimale de détention requise, et même, en cas de cession, il ne perd aucun des avantages patrimoniaux ou fiscaux acquis.

Laisser un commentaire